Principes de base en conservation préventive

Offerte les 13 et 14 février 2013 - en collaboration avec la Société des musées québécois (SMQ). À la demande de la Société des musées québécois, le Centre de conservation du Québec a conçu une formation visant à expliquer les principes de base en conservation préventive. Celle-ci aborde les aspects liés à la manipulation, à l'emballage, au transport, à la mise en réserve et valorisation de différents types d'œuvres et d'objets issus de collections muséales.

Elle fournira aux participants des notions élémentaires de même que des outils et des références pertinentes qui leur permettront de fonctionner avec un minimum d'autonomie à la fois dans des conditions muséales et non muséales.

Pour qui?

Travailleurs et ou bénévoles des musées ,des centres d'interprétation, des sociétés d'histoire

Cet atelier propose

D'une durée de deux jours, cette formation s'adresse à un public non initié ou peu familier avec la conservation préventive. Elle comportera une partie théorique, abondamment illustrée, et une partie pratique. Une place importante sera donnée aux questions spécifiques en matière de conservation des participants.
À la fin de la formation, les participants seront en mesure de :
1. Reconnaître les incidences du climat (humidité et température) sur les œuvres et les objets.
2. Reconnaître les principaux enjeux liés à la lumière et aux ultra-violets dans leur environnement.
3. Manipuler les instruments nécessaires pour mesurer l'humidité relative, les lux et les ultra-violets dans leur environnement.
4. Maîtriser des notions de base en prévention des sinistres et en planification des mesures d'urgence.
5. Définir les grands principes de protection des œuvres et des objets en exposition.
6. Définir les grands principes de protection des œuvres et des objets en réserve.
7. Nommer les 10 agents de détérioration et les repérer dans leur environnement (salle d'exposition et réserve muséale).

Formatrice

Restauratrice au Centre de conservation du Québec depuis 1984, France Rémillard s'occupe de collections d'objets de toutes natures: artéfacts archéologiques, ethnographiques ou autres objets de culture matérielle tel que : instruments scientifiques, spécimens naturalisés, sarcophage égyptien, personnages en cire grandeur nature, oeuvres en pierre, en béton ou en céramique en milieu extérieur etc.

Elle anime fréquemment des sessions de formation et a été, pendant cinq ans, professeur invitée au programme de DESS en conservation préventive de l'université du Panthéon-Sorbonne à Paris. Après avoir obtenu un baccalauréat en biochimie, travaillé en recherche fondamentale et étudié le design industriel, France Rémillard a complété un autre baccalauréat en histoire de l'art et arts appliqués. Elle a ensuite poursuivi sa formation à l'Université Queen's de Kingston où elle a obtenu une maîtrise en conservation, une formation
qu'elle a enrichie d'un DESS en Administration publique.

Date mercredi 13 et jeudi 14 février 2013
Durée 14 heures
Horaire 9 h à 17 h
Lieu Musée régional de la Côte-Nord Sept-Îles
Groupe minimum 6, maximum10 participants

Coûts d'inscription 230 $
AVANT le 21 janvier 210 $
Valeur sur le marché : 600 $