Minganie

Pays du poète et chanteur Gilles Vigneault, la Minganie s’étend sur plus de trois cents kilomètres de littoral dont le parc de l’Archipel-de-Mingan (Réserve de parc national du Canada) est le plus grand ambassadeur. Sur cette terre nordique la culture est tout, sauf de glace.

Havre-Saint-Pierre, fleuron du peuple cayen et lieu marquant de la déportation des Acadiens, tire son nom du patron des pêcheurs dont la fête fut célébrée lors de la première messe dite en 1857 par le père oblat Charles Arnaud.

Les histoires de la ville, de la région et de son peuplement sont racontées entre les murs de la Maison de la culture Roland-Jomphe, l'ancien magasin général de la Labrador Stores ayant appartenu à la famille Clarke. L’exposition permanente qui y est présentée circonscrit à merveilles les différentes étapes qui ont mené à la fondation de la ville. L’endroit sert aussi à l’école de ballet et à la présentation de spectacles locaux durant la saison estivale. De plus, tout au long de l’année le Comité de spectacles de Havre-Saint-Pierre offre à la population des spectacles professionnels grâce à son appartenance au Réseau d’organisateurs de spectacles dans l’Est du Québec (ROSEQ).

Animation estivale, Havre-Saint-Pierre
 Animation estivale, Havre-Saint-Pierre


Le village de Baie-Johan-Beetz doit son appellation à l’aristocrate et naturaliste belge qui, en 1897, a fait construire un château sur le promontoire rocheux de la municipalité. Artiste peintre et sculpteur, il s’est lui-même chargé de la décoration du lieu. Classée monument historique en 1979, la maison renferme aujourd’hui un musée dédié à l’histoire de cet homme et de son village.

Bien qu’elle soit située aux confins de la route 138, la municipalité de Natashquan ne souffre en rien de son éloignement territorial. Bien au contraire, cette spécificité donne au village un caractère unique et pittoresque. Le Festival du conte et de la légende de l’Innucadie (lieu absent des cartes géographiques mais néanmoins bien réel où cohabitent les Innus et les descendants des premiers Acadiens des Îles-de-la-Madeleine) s’y tient chaque été, principalement au café-bistro l'Échourie . Seul événement du genre sur la Côte-Nord, ce festival s’inscrit dans le renouveau du conte observé depuis plus de dix ans dans les pays francophones. Image emblématique de la municipalité, les magasins Les Galets, douze petits bâtiments situés sur une minuscule presqu’île, témoignent du passé maritime de l’endroit. Autre trace vivante du passé, le centre d’interprétation Le Bord du Cap reconstitue fidèlement le magasin général de l’époque. Il traite aussi d’histoire, de musique traditionnelle et de Gilles Vigneault, dont l’œuvre magistrale est aussi mise en relief dans La Vieille École, où une exposition souligne l’attachement des villageois envers le plus grand poète de la Côte-Nord.