Sept-Rivières

Paradis méconnu aux portes du cinquantième parallèle, la MRC de Sept-Rivières possède un milieu culturel foisonnant de talent, de conviction et d’envergure. Les villes de Port-Cartier  et de Sept-Îles, s’appuyant sur leur politique culturelle respective, constituent les moteurs culturels de la MRC.
 
Témoin de l’élan démographique et de l’évolution industrielle de la Côte-Nord, Port-Cartier est comme un livre dont nous pouvons lire l’histoire sur nombre de bâtiments. Avec son Centre d’interprétation de l’histoire et du patrimoine et les vestiges industriels de l’île Patterson, la ville propose un authentique voyage au cœur de ses racines.
 
Acteur incontestable du dynamisme local, le Café-théâtre Graffiti  est le lieu de prédilection en matière de diffusion port-cartoise. Dans l’intimité de son décor, se succèdent au fil des saisons une programmation soutenue de spectacles locaux et nationaux, une sélection variée de films de répertoire et des expositions d’artistes visuels régionaux.

À l’instar de sa voisine, la ville de Sept-Îles propose un éventail artistique riche et varié. Le Musée régional de la Côte-Nord, dont le mandat patrimonial cohabite au quotidien avec la promotion de l’art local et international, agit ainsi à titre d’acteur fondamental dans le développement et la valorisation de la culture sur le territoire nord-côtier.

La Salle de spectacle Jean-Marc-Dion colore quant à elle la vitalité culturelle de la ville avec une programmation des plus diversifiées. Véritable lieu de convergence artistique où se produisent autant des artistes locaux que nationaux, la salle de spectacle propose aussi un espace d’exposition dans son foyer.

Musée régional de la Côte-Nord, Sept-Îles
Musée régional de la Côte-Nord, Sept-Îles

Événement inouï en Amérique du Nord, le Festival Innu Nikamu  de Maliotenam célèbre la musique des Premières Nations depuis plus de vingt ans. Avec ses quatre jours emplis d’activités et les quelque trente artistes et groupes invités, la popularité et la nécessité de ce festival sont indéniables. Autre événement autochtone d’envergure, le Symposium de peinture Mamu « Ensemble »  invite les artistes blancs et innus à s’unir autour de l’acte créatif durant trois jours où chacun est invité à s’ouvrir à l’autre dans un véritable dialogue artistique.

Si les arts de la scène rayonnent sous le ciel septilien, le cinéma et la littérature en font tout autant. Le Festival international du film de Sept-Îles, Ciné-7, propose ainsi à la fin de janvier dix jours de plaisir et de découvertes aux amateurs de cinéma sur grand écran. Événement singulier dans la région et manifestation littéraire d’envergure, le Salon du livre de la Côte-Nord convie chaque printemps toute la population à ce grand rendez-vous annuel, où une quarantaine d’auteurs invités viennent à la rencontre de leurs lecteurs.
 
L’enseignement des arts occupe une place importante dans la vie culturelle locale. La municipalité chapeaute des écoles de ballet, de danse et de musique tandis que le Cégep de Sept-Îles  est le seul établissement nord-côtier à offrir une formation postsecondaire en arts plastiques, participant ainsi à la vitalité et à la pérennité du milieu artistique régional.
 
En définitive, la MRC de Sept-Rivières propose une offre de services culturels qui n’a d’égale que la richesse et l’originalité des ressources qui y sont rattachées.