Autour du manuscrit

12 mai 2018 - 13 mai 2018 | Sept-Îles et Baie-Comeau

FORMATRICE : NADIA GOSSELIN alias Le Pigeon Décoiffé

« Tout écrivain, pour écrire nettement, doit se mettre à la place de ses lecteurs », affirmait Jean de La Bruyère. Aussi le romancier a-t-il tout intérêt à planifier l’écriture de l’histoire qu’il s’apprête à raconter; il en va de l’efficacité de son récit. Ce travail peut cependant représenter un sérieux casse-tête, selon les cas. Comment ne pas s’y perdre au travers ses notes et s’assurer de structurer le tout sur une base solide? Cette formation propose une technique éprouvée qui permet une planification infaillible.

La seconde partie de la formation vise à porter à l’attention des aspirants à la publication les standards du milieu en matière de présentation de manuscrits aux éditeurs. Quand on sait que seulement 3% à 5% des manuscrits obtiennent une réponse favorable… on a tout intérêt à procéder de manière professionnelle afin de mettre toutes les chances de son côté. 

POUR QUI 

Romanciers, nouvellistes, conteurs et auteurs de tout autre type de textes narratifs (professionnels ou en voie de professionnalisation). 

OBJECTIFS           

Au terme de l’atelier, l’auteur/ participant sera en mesure de :

  • Déterminer et paramétrer avec efficacité l’action principale de son récit. Autour de cette dernière, il (elle) sera amené(e) à considérer de quelles manières peuvent intervenir les différents personnages en déterminant le rôle respectif de chacun ainsi que les liens qui les unissent et/ou les opposent. 
  • Planifier la chronologie de son roman (ou tout autre type de texte narratif). Il (elle) sera capable d’identifier les composantes essentielles de la structure narrative et en mesure — si son projet le requiert — de procéder à une réorganisation cohérente de leur ordre de présentation, en guise de stratégie narrative, de manière à permettre des aller/retour dans le temps qui soient intelligibles pour le lecteur.
  • Planifier et consigner efficacement — pour consultation rapide et pratique ainsi que modifications ultérieures — les caractéristiques attribuables aux divers personnages du récit.
  • Réfléchir à quelques considérations de base, entourant le choix du type de narrateur, du système verbal et de la structure du récit, qui lui permettront de procéder ensuite à des choix appropriés au moment d’entamer l’écriture de son projet narratif.
  • Mieux connaître les rudiments de l’édition  (les différents types d’édition, la mise en page d’un manuscrit, la lettre de présentation, la notice biographique , le résumé et le synopsis)

À PROPOS DE NADIA GOSSELIN

D’abord animatrice radio, puis journaliste culturelle pour la presse écrite, Nadia Gosselin termine des études universitaires en littératures française et québécoise ainsi qu’un diplôme de deuxième cycle en enseignement collégial.

En 2004, elle est sélectionnée par l’Union des écrivaines et des écrivains québécois (l’UNEQ) pour un premier roman en cours d’écriture, lequel édité en septembre 2008, chez Guy Saint-Jean Éditeur, sous le titre de La gueule du Loup, fait l’objet d’une agréable réception critique. L’amour n’est rien, son second roman, paraît celui-là aux Éditions les 400 coups, en janvier 2012.

Après avoir enseigné pendant quelques années, elle oeuvre aujourd’hui à titre de conseillère littéraire au sein de sa petite entreprise Le pigeon décoiffé.

Dates et lieux      Samedi  12 mai  –  Bibliothèque Louis-Ange Santerre, Sept-Îles
                                Dimanche 13 mai – Pavillon Mance, Baie-Comeau

Durée                   6  heures

Horaire                9 h – 16 h

Groupe                minimum 6, maximum 15 participants


Coûts d’inscription
    80  $

AVANT le 16 avril 2018   60 $                                                                                                

Valeur réelle par participant: 380 $

m'inscrire