Hélène Bouchard | littérature - haïku

16 novembre 2018

Auteure et animatrice du Groupe Haïku Sept-Îles, Hélène Bouchard fait l’éloge des petits moments de la vie par l’écriture du haïku et du haïbun. Les sens aux aguets, elle cueille en trois lignes ou dans des textes brefs la fragilité des instants.

rideaux entrouverts
tremblements de lumière
sur sa main ridée

Elle s’émeut devant la beauté du monde.

les myosotis
des morceaux de ciel bleu
dans mon jardin

S’amuse parfois de l’humain.

une dernière heure
à dormir près d’un inconnu
vol de nuit

Dénonce l’iniquité.

60 ans
la femme innue attend encore
sa mère disparue

Une façon bien personnelle de militer pour un monde meilleur.

Aux Éditions David, elle a assuré la direction littéraire du collectif  Sept-Îles, côté mer, côté jardin (2016). Cet ouvrage est une invitation à être fiers du territoire septilien, à en prendre soin, à le préserver.

Chez le même éditeur, elle a publié deux recueils de haïkus, Percées de soleil (2008) et Petits fruits nordiques (2011), un livre de haïbuns, Fenêtre sur le large (2014). Elle est coauteure des ouvrages collectifs, La lune sur l’épaule (2010) et Le reste peut attendre (2016).

Avec le Groupe Haïku Sept-Îles qu’elle a mis sur pied en 2009, elle crée divers évènements, tels ceux pour les Journées de la culture, (Notre histoire en haïkus, 2017), ou pour le Salon du livre de la Côte-Nord (Haïku en fleur, 2018). Le projet Le haïku à votre table (2017-2018), subventionné par l’EDC de Sept-Îles, a permis de distribuer des haïkus imprimés sur des sous-verres  dans les cafés et restaurants de Sept-Îles.

Pour en savoir plus sur Hélène Bouchard, consultez sa page Facebook ou rendez-vous dans une librairie ou à votre bibliothèque.

« Culture Côte-Nord permet d’unifier le territoire nord-côtier autour des arts et de la culture, de créer des liens entre les divers intervenants, de briser l’isolement. J’ai pu bénéficier du soutien de l’organisme grâce à des programmes de perfectionnement et de formation répondant à mes besoins. Je suis très reconnaissante de cet appui. » – Hélène Bouchard, haïkiste